Corinne Hémier

Psychopraticienne

à Pont-sur-Yonne

« Ça n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. »
Sénèque

La vie nous confronte parfois à des moments difficiles où nous souffrons, où nous fonctionnons au ralenti, en proie au doute, à la confusion, sans énergie, assaillis par des questions qui tournent en boucle et sans relâche  dans notre tête, gagnés par l’angoisse. Il nous arrive aussi d’être en quête de sens, habité par des questionnements existentiels. Tout animé(e)s des meilleures intentions qu’ils/elles sont, les proches et les ami(e)s ne sont alors pas forcément les mieux placé(e)s ni les plus compétent(e)s pour nous écouter et nous accompagner dans la traversée de ces moments éprouvants.

C’est ici qu’une démarche de  psychothérapie trouve sa raison d’être.

Bien sûr, il est rarement facile de s’avouer qu’on n’y arrive plus tout(e) seul(e) et d’admettre qu’on aurait besoin d’être aidé(e). Cela peut être d’autant plus difficile que souvent, une partie de soi met un point d’honneur à se débrouiller toute seule, comme si demander de l’aide était un signe de faiblesse ou un motif de honte.

Pour avoir commencé par le vivre en tant que « patiente », je peux dire aujourd’hui que c’est bien plutôt faire preuve de discernement et aussi de beaucoup de courage que de voir en la psychothérapie une option souhaitable pour surmonter ses difficultés, y voir plus clair et se remettre en mouvement.

Lire la suite...

La psychothérapie vous ouvre les portes d’un espace où l’accueil inconditionnel de la personne que vous êtes, l’écoute respectueuse de votre parole comme de vos silences, associés au lien qui se tisse entre vous et le thérapeute, créent les conditions de confiance et de sécurité nécessaires au travail psychique. La découverte, l’exploration et l’investissement progressif que vous faites de cet espace et de la relation qui s’y déploie permet l’enclenchement d’une réflexion et d’un cheminement intérieur dans lesquels le thérapeute vous accompagne et vous aide à trouver vos propres réponses et solutions.

Qu’elle réponde à un besoin de soutien ponctuel, à une envie de connaissance de soi ou à un désir de changement en profondeur, la psychothérapie est une formidable aventure humaine et relationnelle.

Les outils avec lesquels j’aime à travailler sont ceux qui m’ont aidée dans mon propre cheminement et auxquels je me suis formée : analyse transactionnelle, analyse transgénérationelle, mandala.

Quand il m’est apparu que Pont-sur-Yonne s’abrège en PsY et se situe à proximité de Sens, j’ai compris que j’avais choisi le bon endroit où vivre et exercer mon métier.

L’analyse transactionnelle

 

  Avec ses concepts concrets et faciles à s’approprier, l’analyse transactionnelle est une méthode puissante en ce qu’elle établit un pont entre la manière dont notre personnalité s’est structurée dans l’enfance et celle que nous avons d’être en relation et de communiquer à l’âge adulte.

L’analyse transgénérationnelle

Associée au tracé de l’arbre familial sous forme du génosociogramme, l’analyse transgénérationnelle va bien au-delà d’un simple recensement de nos ancêtres : elle permet d’explorer ce que nous portons à notre insu, qui nous a été transmis inconsciemment par un ou plusieurs de nos ascendants et nous empêche aujourd’hui d’être pleinement nous-même et d’accéder à notre destin et à notre désir propres.

Mandala

Outil de rencontre de soi-même, le mandala aide à l’expression de l’inconscient dans quelque chose de centré et de cadré. Il offre un espace de structuration et de connexion à soi-même pour ceux et celles qui ont des problèmes de délimitation entre le dedans – la personne que je suis, mon monde intérieur – et le dehors – l’Autre, le monde extérieur.